Appel à contribution (2020 et au-delà)

I. Avènement et évolution de l’anthropocène

En référence à Revkin 1992, Paul Crutzen 2000, Christian Grataloup (Ecoumène), Stoppani (anthropozoïque, 1873), Teilhard de Chardin (noosphère, 1922), Vernadsky (1936), Wilson (érémozoïque, 1992). Hypothèsees de l’effondrement (John Ralston Saul, Jared Diamond), de la collapsologie (Pablo Servigne) et de l’écocide (Fondation Garzón).

Les impératifs du développement économique, technologique ou autre, fondé sur l’idéologie de la croissance, peuvent-ils s’accommoder de la maîtrise de l’évolution du climat et éviter l’extinction du vivant, y compris de l’humanité ?

II. Economie de la culture et culture de l’économie

  • Qu’est-ce que l’anthropocène ?
  • La culture à fondement économique. Economie de la culture, interrelations des divers secteurs relevant de la culture ;
  • La culture comme « soft power » : rayonnement économique et politique des produits culturels régionaux, nationaux et internationaux ;
  • “Soft power is cultural power” (Joseph S. Nye). Les trois ressources du rayonnement d’un pays : culture, valeurs politiques et politique extérieure vue comme légitime et pourvue d’une autorité morale.

III. Décoloniser le monde académique? 2020

Sous la direction de Dag Herbjørnsrud, Senter for global og komparativ idéhistorie. Oslo. www.sgoki.org

Au-delà de la décolonisation : repenser l’enseignement universitaire dans une optique moins idéologique et plus universelle.

IV. Morale et éthique, convergences et divergences. 2021

Sous la direction de Nadarajah Manickam, Xavier University, Centre for Humanities and Compassion Studies, Bhubaneswar, Inde

Notions et concepts associés : amour individuel et compassion collective, idéal et pragmatique de l’action. Possibilité d’organiser la solidarité au sein des sociétés et avec les êtres vivants. Traits moraux et valeurs éthiques indispensables à une éventuelle transition. Questions soulevées par les acteurs de la société civile et les chercheurs de diverses disciplines (économie, littérature, philosophie, psychologie, sciences politiques, sociologie).