Présentation

Présentation

Fabio La Rocca décrit les composantes de la ville postmoderne, dans la perspective d’une climatologie socio-anthropologique, pour décrypter l’architectonique sociale des mondes urbains contemporains par le biais des formes expressives auxquelles recourent les individus pour participer à l’effervescence collective des milieux urbains.

Luciana Alvarez étudie la notion de conflit telle que la porte la vie politique dans le cadre de la philosophie politique appliquée à l’Amérique latine en se référant aux conceptions d’Enrique Dussel et d’Arturo Roig, qu’elle oppose à la notion de contre-conduite dégagée par Michel Foucault, et en mettant l’accent sur la dimension juridique.

Bernard Carmona relate trois expériences de vie pour illustrer l’expérience vécue du face à face telle qu’il est conçu par Emmanuel Levinas, en recherchant les notions éthiques et de liberté susceptibles d’être qualifiées d’universelles. Cette éthique première née de la rencontre intersubjective est proposée comme co-construction appelée à affronter les enjeux de ce début du 21e siècle.

Ibrahim Saleh reviens sur les élections en Afrique du Sud pour montrer qu’après une vingtaine d’années depuis les premières elections, la démocracie ne se réduit pas à des élections libres, mais suppose la stabilité de l’Etat, la mise en place d’un gouvernement efficace et de services publics dignes de ce nom. Elle suppose aussi l’existence d’un véritable espace public et de medias ouverts à l’opinion publique dans sa diversité culturelle.

Débats et documents

Bahjat Rizk repère les dangers que comportent les identités closes et le communautarisme ;

Philippe-Joseph Salazar déconstruit les artifices rhétoriques que permettent à Poutine de détourner le discours à son profit et de maîtriser la crise ukrainienne;

Bruno Colmant nous livre son interprétation des idées avancées par Thomas Piketty dans son dernier ouvrage, dénonçant l’« illusion monétaire » et repérant les malentendus relatifs au rapport capital-travail ;

Le rapport spécial des Nations unies d’Olivier De Schutter sur le droit à l’alimentation conclut à l’échec des politiques qui ont prévalu jusqu’à présent ;

Ugo Bardi résume la substance des recherches effectuées pour le Club de Rome sur l’épuisement des ressources minerales de la Planète;

Le Centre Europe-tiers monde de Genève étudie les ouvertures en matière de droits de l’homme que représentent les nouvelles responsabilités assignées aux sociétés multinationales ;

Jean-Dominique Giuliani explique dans un petit « Traité d’optimisme » comment et pourquoi l’Europe restera le coeur du monde;

Abdoulaye Sene expose un point de vue africain sur la construction européenne prise non comme modèle, mais comme référence.

Recensions et notes de lecture

Ali Aït Abdelmalek sur Christian Gatard, Mythologies du futur (Préface de Michel Maffesoli), L’Archipel, Paris, 2014

Egalement parus :
Marc-William Debono, Ecriture et plasticité de pensée. Préface de Michel Cazenave, Anima Viva Multilingue Publishing House, Andorra, Collection « Essais », 2014.

 

Download this article in PDF