Présentation

Cosmopolis

Revue de cosmopolitique

2017/2-3

 

Présentation

 

Florian Aumond returns to The Refugee Olympic Team at the 2016 Summer Olympics in Rio de Janeiro, which can be seen as new case of transnational order. The Olympic banner united a number of athletes irrespective of their nationalities, embodying the emergence of a new category of citizens, a “cosmopolympism  » which contrasts with the state system, an inverted figure of citizenry made of citizens of nowhere.

Jean-Jacques Wunenburger réinterprète les relations interculturelles considérées comme identitaires, selon une approche herméneutique qui s’éloigne de la pensée binaire pour saisir le paradoxe de toute relation. Celle-ci implique au contraire l’émergence d’un troisième terme qui rende compte des interrelations entre ressemblances et différences. L’Un et l’Autre ne sont plus fonction d’une identité préalable, mais entrent dans un jeu d’écarts où n’est pas posée une altérité telle qu’elle présuppose l’universalité de celui qui se la représente.

Lucio Levi conteste la séparation disciplinaire qu’il juge dépassée entre l’étude distincte de la politique intérieure des Etats et celle de la politique internationale. Le paradigme de la centralité des Etats souverains rend compte d’une étape transitoire de l’histoire politique, à l’heure où le modèle fédéral des Etats-nations européens, après l’époque  des cités et des empires, amorce une forme de gouvernement qui permet l’émergence d’un monde pacifié.

Nicole Morgan visite les formes du discours politique en repérant l’évolution actuelle de sa rhétorique, de son art du mensonge et, par là, de ses manœuvres de séduction. Les effets séducteurs du langage s’étendent aujourd’hui au monde entier et à tous les domaines d’activité. Ils empruntent les voies orale, iconique ou sonore des technologies numérisées, dont la puissance subliminale réduit d’autant la signification manifeste ou apparente.

Pierre Calame explore les possibilités nouvelles de l’ « atlas relationnel », dont l’objet est de naviguer en tous sens au sein d’un ensemble de concepts, mais aussi des relations qui les lient. Cet instrument innovateur fondé sur un logiciel adapté se propose de dépasser les anciennes arborescences des classifications des bibliothèques. Il intègre les différenciations culturelles des objets référencés, de même que la complexité et le caractère systémique des relations entre les éléments du système ainsi représenté.

Haider A. Khan interroge l’évolution de la stratégie globale des Etats-Unis dans un contexte international turbulent qui marque la fin du moment unipolaire. Cette évolution serait due notamment à une forme de provincialisme caractérisé par une indigence culturelle et linguistique et l’incapacité de comprendre les sociétés autres, aggravées par la renaissance du continent asiatique et la dépendance des EU, notamment financière, à l’égard de la Chine.

Botiagne Marc Essis entreprend l’analyse critique de la situation politique et économique de la Côte d’Ivoire d’après-crise, en mettant l’accent sur la gouvernance en tant que distincte du gouvernement, dans la mesure où la première doit composer avec une pluralité d’acteurs liés au marché autant qu’aux facteurs sociaux et culturels associés à la société civile. Son action, souligne l’auteur, reste toutefois en deçà des besoins humains et des exigences  inhérentes au développement durable de la société ivoirienne.